Outils d’arrosage : pistolets, lances et fusils

Pour prendre soin de chacune des plantes de son jardin, un geste quotidien est indispensable. Il s’agit bien sûr de l’arrosage. Outre le fameux tuyau d’arrosage, d’autres accessoires incontournables ont été conçus pour faciliter grandement la tâche au plus féru des jardiniers. Ainsi, des « embouts » s’emboîtent avec l’extrémité du tuyau et le choix se fera suivant les demandes en eau de la végétation à asperger. Il s’agit bien évidemment de la lance, du pistolet ainsi que du fusil d’arrosage.

Les lances d’arrosage

Il s’agit d’un tube métallique qui se termine par une pomme d’arrosoir. Il peut être pourvu d’un robinet et d’une poignée et il se fixe bien évidemment à l’extrémité du tuyau. Cet embout est la plus basique de tous. Grâce à sa tête d’arrosage pivotante, il permet toutes les allures d’arrosage allant de la bruine fine et délicate jusqu’au jet au débit maximum (sans bien sûr omettre la coupure totale). L’avantage de ce terminal réside dans le fait qu’il ne demande pas une grande pression d’eau. La puissance du jet peut être réglée de différentes manières. Il existe des lances dont le jet se contrôle en le vissant ou en le dévissant.

La lance d’arrosage s’utilise habituellement dans les jardins potager où les feuillées de certains végétaux en l’occurrence les tomates et les poivrons ne supportent pas l’eau. Elle s’emploie également pour arroser les plantes dont les racines ne sont pas enfoncées profondément dans le sol comme c’est le cas pour les massifs de fleurs d’été. Les lances télescopiques se font perspicaces. Etirables sur une longueur pouvant aller jusqu’à 130 centimètres, elle permet d’arroser sans surplus d’effort les pots en hauteur, les jardinières suspendues ainsi que les plantes rebelles qui sont à priori inaccessibles.

Pour les jardins spacieux, il est possible d’acquérir plusieurs lances qui seront alors installées à des endroits bien spécifiques. Une bonne organisation permet de retrouver très facilement son matériel.

Le pistolet d’arrosage

Cet embout est assurément plus maniable que la lance. Son ergonomie est conçu pour faciliter sa prise en main et il est également pourvu d’une gâchette qui commande et contrôle le débit de l’eau. De plus, une mollette de débit qui sert de régulateur de pression permet de régler avec précision la force du jet. La majorité des modèles sont nantis d’un levier qui donne la possibilité de verrouiller la gâchette et de se mettre en mode « arrosage continu ». Le pistolet est idéal pour arroser les terrasses et pour nettoyer les meubles de jardins et les divers matériels de jardinage. Pour plus de confort, la poignée peut être isolante et permet ainsi de protéger la main lors du passage d’eau chaude. Il et possible d’arrêter son choix entre deux types de pistolet. D’un côté, il y a les pistolets lances dont le jet se règle de manière très simple et est similaire au système de réglage de la lance. D’un autre côté, il y a les pistolets multifonctions. La pomme à jets de ces modèles est préalablement réglée et elle donne la possibilité de choisir entre plusieurs sortes de jets pouvant aller du plus doux au plus fort.

Le fusil d’arrosage

Il s’agit de la lance ou du pistolet mais en version plus longue. L’embout s’allonge par une tige et c’est l’extrémité de cette dernière qui vient s’emboîter avec le bout du tuyau. Coudé ou droit, le fusil est spécialement conçu pour arroser avec délicatesse les massifs quasiment hors d’atteinte dont l’accès est donc très difficile ainsi que les jardinières suspendues. Le côté très pratique de ce type de terminal permet de gagner du temps et permet également d’arroser ce qu’il faut juste à l’endroit où il le faut.

guide outils arrosage

La matière avec laquelle est réalisé l’accessoire

Deux choix s’offrent à tout un chacun. Les lances, les pistolets les fusils d’arrosage peuvent être réalisés avec une matière métallique ou avec une matière plastique. En ce qui concerne les accessoires en métal, ceux-ci sont plus robustes et leur durée de vie est également plus importante. De plus ils demandent moins d’entretien. Les éléments en plastique quant à eux possèdent l’avantage d’être plus légers et plus économiques mais ils sont conséquemment plus fragiles et s’usent plus rapidement que les spécimens en métal. Il est utile de savoir que des fabricants ont créés des lances, des pistolets et des fusils d’arrosage qui associent les avantages des deux matières. C’est ainsi que les pièces mobiles sont fabriquées à partir du métal et les buses sont élaborées à partir du plastique dont la souplesse permet un maniement plus confortable.

Les différentes sortes de jets des arroseurs

Il existe 7 catégories principales de jets qui s’adaptent à tous les besoins. Ainsi, pour arroser, pour laver, pour nettoyer mais également pour remplir, les lances, les pistolets et les fusils d’arrosage proposent différents types de jaillissements.

  • Le jet de remplissage est très utile pour remplir de manière très rapide, les contenants tels que les seaux, les arrosoirs ou même les piscines.
  • Le jet pluie permet d’arroser adéquatement les massifs et les plates-bandes de fleurs et d’arbustes ainsi que les potagers.
  • Le jet de pluie aéré permet d’arroser avec la douceur qu’ils requièrent les plantes et les arbrisseaux.
  • Le jet éventail permet de nettoyer les allées, les terrasses et les voitures.
  • Le jet crayon qui est donc un jet en forme de crayon est parfait pour astiquer les interstices des allées et pour nettoyer les différents matériels de jardinage.
  • Le jet cône en forme de triangle est idéal pour arroser les surfaces les plus vastes.

Le jet brumisateur qui apparaît sous forme de nuage est très utile pour s’occuper avec délicatesse des semis et des plantes les plus fragiles.

Vous aimerez aussi...