Les plantes vivaces ou herbacées

Le monde végétal est composé d’une immensité de plantes différentes.

On peut les regrouper dans trois grands groupes:

  • les arbres,
  • les arbustes,
  • les plantes herbacées.

C’est ce dernier groupe qui nous intéresse.

Qu’est ce que les plantes herbacées ?

Les plantes herbacées se reconnaissent par leur végétation plus ou moins éphémère. Les tiges, les feuilles et les inflorescences poussent, fleurissent et meurent dans un temps assez limité (de quelques semaines à quelques années). Elles ne présentent jamais de tronc ou de branche épaisse.

Les types des plantes vivaces ?

Ce groupe très vaste comprend un certain nombre de sous groupes déterminés par le mode de multiplication et donc de conservation de l’espèce:

Un grand nombre d’espèces met toutes ses réserves dans les graines. Ce sont les annuelles et les bisannuelles. Issues de semis, elles germent, poussent, fleurissent abondamment pour produire une grande quantité de graines, puis meurent. La conservation de l’espèce se fait par la semence qui va à son tour germer. Chaque cycle se répartit sur une année pour les annuelles et sur deux années pour les bisannuelles.

Les autres herbacées présentent deux possibilités de conservation : les graines, tout comme le premier groupe et le système racinaire. Cette double conservation a une incidence sur la floraison; la plante devant partager ses forces entre les graines et les racines, la floraison est limitée à quelques semaines, voire quelques jours.

De son côté, le système racinaire fait apparaître deux ensembles de plantes différentes:

  • Les bulbeuses, dont les réserves souterraines sont regroupées dans un bulbe qui dans de bonnes conditions va permettre à la même plante de refleurir plusieurs années de suite.
  • Les vivaces dont les réserves souterraines se répartissent dans un enchevêtrement plus ou moins important de racines plus ou moins grosses (depuis les plus fines des graminées, aux plus épaisses, tels que les pivots des chardons).

Les plantes vivaces sont donc des plantes herbacées dont la souche persiste plusieurs années dans son milieu d’origine. La floraison saisonnière est de courte durée et produit une petite quantité de graines.

Caractéristiques des herbacées

En principe ces plantes ne gèlent pas, mais leur résistance au froid est variable : de – 3 °C à -20 °C. La capacité de résistance au gel détermine la rusticité d’une plante : l’Agapanthe est rustique sur le pourtour méditerranéen mais gèle à – 5 °C. Elle n’est donc pas rustique dans le nord-est de la France.

Ce grand groupe de plantes, présent dans le monde entier, est composé d’un nombre incalculable d’espèces différentes, à croissances, floraisons et exigences variables

plante herbacee

Vous aimerez aussi...